YONNE (89)

Théâtre Yonne avec Archipel

 

Theatre YonneLa compagnie de l'Archipel s'est donné comme mission de porter le théâtre là ou il n'existe plus. A sa tête Christian Fregnet, ancien Parisien , homme passionné arrivé dans les années 1990 dans le département de l'Yonne alors qu'il était à la recherche d'une maison de campagne. Depuis il multiplie les actions, partager sa passion et sa conception du théâtre, aller à la rencontre du public des villes et des champs.

Plusieurs spectacles sont disponibles, nous vous invitons à aller faire un tour sur leur site pour voir l'ensemble de leur prestations.
Actuellement à l'affiche : Copito. La pièce de Mayorga est d'abord une fable à trois personnages : le singe blanc, le singe noir et le gardien.

La compagnie est en résidence à Sens et peut intervenir en spectacle Yonne comme partout loin de ses frontières.

 

Troupe de théâtre Clin d'œil

 

Troupe de théâtre clin d'oeilVivez des moments théâtrales inoubliables avec la compagnie Clin d'œil. La troupe joue dans diverses répertoires comiques. De quoi vous faire passer une excellente soirée en famille car même les enfants sont conviés.
Clin d'œil se compose de divers membres qui apportent une riche diversité artistique.

La compagnie s'est produite avec plusieurs pièces en spectacle Yonne entre autre de Josiane Balasko "Un grand cri d''amour" en 2009, une pièce de Ray Cooney "Espèces menacées" en 2008, une pièce de Patricia Levrey "Quand la chine téléphonera" en 2007, une pièce de Marc Camoletti "Duos sur canapé" en 2006, une pièce de Robert Thomas "La perruche et le poulet" en 2005. Pour les autres années, consultez leur site Internet .

La Compagnie de théâtre Clin d'œil joue principalement dans l'Yonne (89). Mais aussi dans les départements limitrophes tel que le Loiret (45). Laissons-nous bercer par le jeu de scène et le dialogue de ces artistes aux talents certains.

 

Histoire Yonne - Spectacle

 

Plusieurs des anciennes provinces françaises ont contribué en 1790 à la constitution du département de l'Yonne. La Champagne, la Bourgogne et l'Orléanais y sont représentés assez également : l'Orléanais par la région du Gâtinais ; la Bourgogne par le comté d'Auxerre et le pays d'Avallon: la Champagne, par le Tonnerrois, le Sénonais et une portion de la Champagne propre, dans le canton de Villeneuve- l'Archevêque. Beaucoup moindres furent les parts de l'île-de-France avec le Gâtinais français (canton de Chéroy), et du Nivernais avec le canton de Vézelay. On connaît assez bien les peuplades gauloises qui habitaient le pays au moment de la conquête de César. C'étaient principalement : les Lingons, dans l'arrondissement de Tonnerre ; les Eduens, dont.Aballo (Avallon) était, sur le territoire actuel du département, le principal oppidum, et enfin, dans la région de Sens, les Sénons et leurs clients les Auxerrois. Dans cet ensemble de peuples, les Sénons, dont la domination s'étendait d'ailleurs assez loin au nord du territoire de l'Yonne, étaient de beaucoup les plus puissants. Ils résistèrent bravement à César, chassèrent le roi que celui-ci leur avait donné, et ne furent complètement soumis qu'à la veille même de la défaite décisive des Gaulois à Alésia, l'an 52 avant notre ère.
Le pays sénon fut pourvu par les vainqueurs de grandes et belles routes. Il subsiste encore à Sens quelques vestiges de l'enceinte qui défendait la ville à la fin de l'époque impériale. Compris dans la Lyonnaise V et pour partie dans la Lyonnaise I, et évangélisé, probablement au III siècle, par saint Savinien qui fut le premier évêque de Sens, sa vallée de l'Yonne fut ravagée au V siècle par la grande invasion des Alains, puis occupée par les Francs de Clovis.

 
  http:/...    

Suite Spectacle Yonne

 

Après la mort du grand souverain mérovingien, elle fut incorporée dans le royaume de Bourgogne attribué à Gontran mais gouverné quelque temps par le célèbre comte d'Auxerre Mummol vainqueur des Lombards. Pourvue bientôt de nombreuses abbayes, auxquelles revient le mérite d'avoir laborieusement défriché les vastes forêts qui la couvraient (abbayes de Saint-Germain-d'Auxerre, de Villiers- Saint-Benoît, etc., dont la plupart furent soumises à la règle bénédictine), la région fut séparée de la Bourgogne au traité de Verdun (843), s'embellit, au X siècle, de nouveaux monastères dont le plus fameux fut celui de Vézelay, et, après la chute de l'empire carolingien, se vit partagée en nombreuses souverainetés féodales (comtés d'Auxerre, de Sens, de Joigny, etc.), mais bientôt aussi irrésistiblement attirée vers la mouvance capétienne, tant par la proximité géographique que par la politique habile et prudente des successeurs d'Hugues Capet. Ceux-ci y favorisèrent largement l'émancipation communale, notamment à Villeneuve-sur-Yonne (1170), à Auxerre (1194), à Tonnerre (1210), etc. Une par une, les principales seigneuries tombaient aux mains des Capétiens. Parmi les dernières, le comté d'Auxerre fut acheté, en 1371, au comte Jean III de Chalon, par le roi de France Charles V.
La proximité même de la capitale attira sur les pays de l'Yonne, au cours des périodes difficiles que traversa la monarchie, de multiples calamités. Offert par la page spectacle spectacle enfants Yonne pour le plaisir.

 
  http:/...