CHER

(18)

Banda Cher avec Dynamic Samba

 

Banda cherC'est dans une région de miel et du safran qu'est né au commencement des années mille neuf cent quatre vingt dix , Dynamic Samba. A ce jour c'est plus de trente musiciens qui composent cet ensemble.
Leur répertoire se compose ainsi : une ration de morceaux festifs et une bonne dose de morceaux de bandas saupoudrée de musique de films.
Sur leur sites, un petit coup d'œil sur la rubrique, nos belles gueules ou vous verrez les différents instruments utilisés par cette Bande, cela va de la flûte traversière et piccolos au saxophone et clarinette en passant le trombone et les percussions. N'oublions pas les portes banderoles, indispensable pour relever l'aspect festif de ce groupement.

Si le cœur vous dit de commander un Cd de cette banda, vous en trouverez 2 en vente, à voir sur leur site. Leur prestation peut se réaliser en spectacle cher comme partout ailleurs sur demande.

 

Théâtre Cher avec le Théâtre de Minuit

 

Theatre cherLa troupe du Théâtre des Minuits c'est un collectif comme un laboratoire de recherche où l'on se donne le temps et les moyens d'essayer. C'est une troupe en ce qu'elle réunit un groupe d'artistes travaillant de manière collective et permanente à la création de spectacles. Voici quelques pièces que ce théâtre représente :

La Cantatrice Chauve : Leur première pièce qui est une parodie du théâtre de boulevard, une parodie du théâtre tout court.
Georges Dandin : Ce spectacle est le fruit d'un travail collectif marqué par l'influence du théâtre du soleil et de l'opéra de Pekin, mais aussi par Molière et enfin par une imagination fertile.
La forteresse : une improvisation du temps du travail ou l'on vie la liberté et l'oppression, les luttes et les déceptions.

Cette troupe travaillent tous à la création des personnages, des costumes, des maquillages, de la scénographie. Leur domaine d'intervention peut se réaliser en spectacle Cher.

 

Histoire - Spectacle Cher

 

La plus grande partie des territoires dont fut constitué, en 1791, le département du Cher faisait partie du gouvernement du Berry, le reste étant emprunté à l'Orléanais et, pour une portion plus faible encore, au Nivervais.
Ce sol, sur lequel les monuments mégalithiques sont particulièrement nombreux et importants, fut à l'époque gauloise le domaine d'un des plus puissants peuples celtes, les Bituriges, envahisseurs de l'Italie avec Bellovèse, et de la Sarmatie avec Sigovèse. Leur capitale, Avaricum (Bourges), cité puissante et riche, échappa à la destruction systématique par les Gaulois des villes du pays, devant les légions de César qui l'assiégea, la prit et la pilla en l'an 52 avant notre ère. Plus tard pourtant, la domination romaine fut bienfaisante au pays, largement pourvu de routes et de travaux d'art, et Bourges, relevé de ses ruines, devint au IXsiècle le chef- lieu d'une importante subdivision de l'Aquitaine. Mais les ,Wisigoths, dès 463, prenaient possession des rives du Cher, et réussissaient à s'y maintenir jusqu'à la bataille de Vouillé, qui donna le Berry à Clovis. Disputé plus tard entre les royaumes d'Orléans et de Bourgogne, il vit, à l'époque carolingienne, se multiplier les abbayes, s'accroître la puissance des évêques de Bourges se fortifier l'autonomie de ses comtes, vassaux nominalement des rois d'Aquitaine depuis 781. Une première famille comtale s'éteint avec Guillaume II, en 927, au lendemain même des invasions normandes, qui deux fois pillèrent Bourges. Désormais, le territoire, rattaché à la couronne par le roi Raoul, ne recevra plus que des vicomtes, vassaux directs du souverain, et en 1100 le dernier d'entre eux, Eudes Arpin, vend sa terre à Philippe I" avant de partir pour la croisade. Texte offert par spectacle enfants Cher pour notre plaisir.

 
  http:/...